Coordonnées

Mairie de Sauzet

le village

Route de Crest

26740 Sauzet

 

Tél. : 04 75 46 72 22

 

Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire de contact en ligne.

 

Heures de bureau

8 h - 12 h du lundi au vendredi 

9h00 à 12h00 le samedi

Pendant les vacances d'été :  fermé le samedi matin

Permanence des Elus

 

Maire : Julien DUVOID

 

Du lundi au jeudi sur Rendez-vous

 

1ère adjointe : Corinne HERAUDEAU

 

Du lundi au samedi matin sur rendez-vous

 

2ème adjoint : Damien RAOUX

 

Du lundi au samedi matin sur rendez-vous

 

3ème adjointe : Céline HAPPIETTE

Samedi matin sur rendez-vous

 

4ème adjoint : Jean-François ARGAUD

 

Du lundi au samedi matin sur rendez-vous
5ème adjoint : Bruno BEUGNIES Du lundi au saamedi matin sur rendez-vous

 

C’est au cœur de la Drôme Provençale, dans la plaine des Andrans, qu’est né Sauzet, de l’ancien Salciacum ou Sozas qui signifie Saule.

Et les saules, croissent ici à profusion, les nombreuses sources entourant le village dispensant généreusement une eau fraîche et précieuse à la vie des plantes comme à celle des hommes.
L'histoire de Sauzet plante un décor vieux de mille ans.

C’est vers 985, que se construit le château médiéval, avec doubles enceintes flanquées de 4 portes avec herses suivi en 1100 de l’église Saint Lambert au centre de celui-ci.

Les péripéties et évènements qui ont jalonné notre histoire ont été nombreux...

Plus tard (1449-1454) le Dauphin Charles VII et futur roi Louis XI fera plusieurs séjours au château de Sauzet qu’il affectionnait particulièrement.

Il décida de rénover ce village et fit d'une province arriérée une région administrée et exemplaire.

C’est de là qu’il institue la première administration des Postes (1461).

Après le départ de Louis XI, Sauzet traverse de rudes épreuves : de 1456 à 1461 la peste et la famine ravage le Bourg, le Roubion dévaste les cultures. Emu par tant de malheurs, Louis XI devenu roi, fait restaurer le château en 1477.

Fenêtres à croisées d’ogives, peintures à fresques, grandes cheminées en firent une demeure princière.

Les guerres de religion voient la destruction du château ordonnée par le Cardinal de Richelieu. Après diverses fortunes, la Seigneurie finit par être donnée au Prince de Monaco et ses descendants qui la conservèrent jusqu’à la Révolution de 1790.